Antisthene, le vieux sage.

Mon avatar dans le jeu vidéo Hordes. Un vieux fou, ermite jovial. Dans l’image il ramène au campement ses trouvailles du jour dans le désert, avant que la nuit tombe et que sortent les zombies.

Nb : Que le chat de Maeva dans Caméra Café porte le même nom est une pure coïncidence !

L’éducation sentimentale

Incipit de l´Education Sentimentale de Flaubert.

Illustration d’une portion de texte de Flaubert (extrait de l´Education Sentimentale) pour mon père, dans le cadre d´un exercice de français avec ses élèves.

“Le 15 septembre 1840, vers six heures du matin, la Ville-de-Montereau, prêt de partir, fumait à gros tourbillons devant le quai Saint-Bernard.”

“Des gens arrivaient hors d´haleine; des barriques, des câbles, des corbeilles de linge gênaient la circulation ; les matelots ne répondaient à personne ; on se heurtait ; les colis montaient entre les deux tambours, et le tapage s´absorbait dans le bruissement de la vapeur, qui, s´échappant par des plaques de tôle, enveloppait tout d’une nuée blanchâtre, tandis que la cloche, à l´avant, tintait sans discontinuer. “

“Enfin le navire partit ; et les deux berges, peuplées de magasins, de chantiers et d´usines, filèrent comme deux larges rubans que l´on déroule.”

“Un jeune homme de dix-huit ans, à longs cheveux et qui tenait un album sous son bras, restait auprès du gouvernail, immobile. A travers le brouillard, il contemplait des clochers, des édifices dont il ne savait pas les noms ; puis il embrassa, dans un dernier coup d´oeil, l´île Saint-Louis, la Cité, Notre-Dame ; et bientôt, Paris disparaissant, il poussa un grand soupir.”

“M. Frédéric Moreau, nouvellement reçu bachelier, s´en retournait à Nogent-sur-Seine, où il devait languir pendant deux mois, avant d´aller faire son droit. Sa mère, avec la somme indispensable, l´avait envoyé au Havre voir un oncle, dont elle espérait, pour lui, l´héritage ; il en était revenu la veille seulement ; et il se dédommageait de ne pouvoir séjourner dans la capitale, en regagnant sa province par la route la plus longue.”

Le YAK (Misantropia way of life).

Personnage de BD dessiné de 2008 à 2010 (?). Paru sur un site dédié puis publié également dans le fanzine ARTfmr.

Le YAK craint. Misantrope, lâche, radin, crade, salaud, amoral, opportuniste… C’est d’une certaine manière mon Doppelgänger.

Le Yak est également un gros ruminant tibétain couvert de laine.

ps : Dans cette bd le YAK ressemble parfois à un canard… mais chut, il ne faut pas lui dire, ça le vexera !

ci-joint : quelques extraits. 😉

Medal of honor.

Pédicure.

Crise des subprimes

Le dentiste.

Le Jedi du canapé.

Courses à Super U.

Verdun.

La Bugatti Veyron.

Aucun intérêt.

Solidarité.

L’arbre à fric.

D’autres, peut-être, plus tard, si je les retrouve… :s

Proposition de faire part d’invitation à un mariage

2018. Le thème était sur les années 20, les guinguettes et les vélos.

Je l’ai pensé en 4 cartons de taille carte postale carrée. Chaque carton a une ambiance visuelle qui lui est propre et adaptée à son contenu. Travail d’infographie uniquement. Les images sont des compositions d’images aux origines diverses, retouchées.

1 – La promenade. Le carton d’invitation à proprement parler. J’ai voulu faire ressentir la douceur d’une journée d’été lors de la promenade en vélo d’un couple, au milieu des blés. Je ne voulait pas faire ressortir une chaleur écrasante, d’ou les blés plus “solaires” que le ciel lui même. Je voulais que l’on ressente “Le temps des cerises”.


Cyclistes dessinés par Ramon Casas.

2 – La guinguette ! Déroulement du Week-end. Menu écrit sur des panneaux. Le chant du livre (viens Poupoule) pour donner un ton festif, la montre pour faire écho au planning écris sur les tableaux et rappeler que nous faisons en quelque sorte “un voyage dans le temps”. Le journal indique la région, accompagné d’un verre d’absinthe longtemps originaire de la région (Pontarlier). Fée verte, aimée de Van Gogh et Toulouse-Lautrec… Les personnes qui piquent-niquent au bord de l’eau sont un emprunt au film Partie de campagne de Jean Renoir (fils de Auguste Renoir).

3 – La carte d’accès. Je voulais quelque chose d’un peu grossier pour le dessin, comme fait à la main et donc nettement moins précis que nos cartes actuelles. Néanmoins la route principale et les points de repère devaient être limpides et simples à décoder.

4 – Adresses de contact. Toujours sur le thème des vélos et de la belle époque, les noms et adresses des personnes à contacter pour le mariage sont sur des cartes de visites d’artisans, sauf pour les mariés qui bénéficient d’un petit traitement de faveur en apparaissant sur ce qui pourrait être la couverture d’un petit fascicule ou bien un tract.

Dessin de couverture de la revue Cycling de (?)